BOSS RC-10R : fait-il le poids face au RC-30 ?

Le nouveau looper RC-10R Rythm Loop Station est apparu au catalogue de Boss depuis quelques mois. Cette pédale 2.0 embarque une boîte à rythmes de dernière génération, synchronisable avec vos boucles d’un simple clic.

Cependant, il est difficile d’oublier l’ergonomie et le confort exemplaires du looper Boss RC-30 qui domine le marché depuis sa sortie en 2011 !

Le Boss RC10R a-t-il suffisamment d’atouts pour faire de l’ombre à son prédécesseur et concurrent direct ? Voici des éléments de réponse pour vous aider à faire votre choix.

boss rc-10r ou boss rc-30

BOSS RC-10R : Le test en vidéo

Plutôt que de me répéter dans cet article, je vous laisse découvrir en images et en musique la philosophie du Boss RC10R dans mon test vidéo. Nous allons nous concentrer ici uniquement sur les changements entre RC30 et RC10.

J’en profite pour préciser que je ne vous recommande pas le Boss RC-10R si vous êtes totalement débutant dans le monde des loops ou que vous commencez la guitare. Ses nombreuses fonctionnalités et ses paramètres avancés risquent de vous donner le tournis et de vous décourager rapidement.

Pour faire vos premières boucles facilement avec un outil adapté, je vous invite à lire mon article “Looper guitare : Comment choisir”.

BOSS RC-10R VS BOSS RC-30

Il serait assez naturel de penser que le Boss RC10R vient remplacer le RC30 mais ce n’est pas vraiment le cas. Bien que plus complet dans l’ensemble, la nouvelle pédale de Boss a fait la croix sur quelques atouts pourtant très appréciables chez son prédécesseur, d’ailleurs toujours au catalogue.

Je vous propose donc de faire un petit match amical entre les deux pédales sur différents points afin d’essayer de les départager !

Le Boss RC-10 adopte le nouveau format des pédales haut de gamme de la marque.
Le Boss RC-10 adopte le nouveau format des pédales haut de gamme de la marque.

FORMAT ET QUALITÉ : MATCH NUL

Dans un cas comme dans l’autre c’est une constante chez Boss ; la qualité de fabrication est irréprochable. Les deux pédales sauront résister aux assauts sauvages d’un 45 fillette pendant des décennies !

On remarque tout de suite le changement de format entre les deux modèles, le Boss RC10-R étant beaucoup plus compact que le RC 30. C’est à la fois un avantage et un inconvénient : nous perdons un peu en confort d’utilisation pour gagner de précieux centimètres sur un pedalboard.

Bien que plus compact, le Boss RC-10R propose beaucoup plus d’options que le Boss RC-30.

Il faut cependant souligner que l’ergonomie du Boss RC-10R est très bien pensée et que l’on s’y adapte sans difficulté après un petit temps d’adaptation.

INTERFACE ET CONNECTIQUES : MATCH NUL

De nombreux éléments visuels sur la RC10R facilitent grandement la tâche pour se repérer au sein des boucles et des mesures. C’est une très belle avancée technologique mise au service du guitariste.

Par contre, on perd les faders et les switchs de tracks du RC30 qui étaient vraiment pratiques pour équilibrer les volumes au sein d’une piste et combiner les deux tracks à la volée.

Le Boss RC-30 reste la référence absolue en matière de looper
Les deux faders et les boutons de sélection des tracks sont vraiment pratiques sur le RC-30.

Cela est bien sûr toujours possible avec le RC-10R (tout comme le mode de lecture des tracks : en série, en parallèle ou one shot) mais vous devrez passer par quelques clics dans les menus, ce qui est beaucoup moins intuitif et immédiat.

La compacité du nouveau looper a également eu raison de l’entrée XLR qui était très appréciée sur le RC30. Toutefois, avec le RC10R on peut enfin router la sortie 1 vers son ampli guitare pour les loops et la sortie 2 vers une sono ou un autre ampli pour les rythmes de batterie !

Vous allez donc pouvoir profiter d’un excellent rendu rythmique, sans compter que le RC10-R permet aussi de faire beaucoup de choses en MIDI pour les utilisateurs les plus aguerris.

Le Boss RC-10R propose de nombreuses fonctions MIDI
Le Boss RC-10R propose de nombreuses fonctions MIDI

FONCTIONS ET RENDU SONORE : 1 point pour le RC10-R

Si la qualité sonore des boucles guitare était déjà excellente sur le RC30, le nouveau looper de chez Boss permet de franchir un cap conséquent en matière de rendu grâce à 3 éléments :

  • le routing des sorties guitare/batterie évoqués précédemment
  • la possibilité d’appliquer un filtre à la batterie si le son est uniquement envoyé sur un ampli guitare
  • la possibilité d’appliquer un filtre à la guitare si le son est uniquement envoyé vers une sono

Cela fait toute la différence et propulse littéralement le RC10-R dans une autre dimension en matière de rendu. Ces options n’auront aucun intérêt pour le guitariste occasionnel mais c’est le jour et la nuit pour qui joue en live et s’enregistre pour faire des compos, des covers ou des vidéos.

Ajoutons à cela la qualité, la diversité et l’efficacité de la boîte à rythme intégrée et vous comprendrez sans peine que la RC10-R remporte ce round haut la main.

Le Boss RC10-R permet d'envoyer les loops vers un ampli guitare et les rythmes de batterie vers une sono.
Le Boss RC10-R permet d’envoyer les loops vers un ampli guitare et les rythmes de batterie vers une sono.

UTILISATION DU LOOPER : 1 point pour le RC-30

Entendons nous bien, le système de boucles du Boss RC10-R est un modèle d’efficacité et de fluidité sur le marché actuel du looper. Cependant, ceux qui sont habitués à l’ergonomie exceptionnelle du RC-30 (dont je fais partie) vont devoir être prêts à faire quelques concessions :

  • Le tap tempo n’est pas intégré au RC10R, il faudra obligatoirement utiliser un footswitch additionnel pour s’en servir. Même si on peut désormais régler le rythme au bpm près, c’est extrêmement frustrant de ne pas disposer des deux options au sein du boîtier.
  • La boîte à rythme du RC 10 R ne sait pas se synchroniser automatiquement avec les boucles. Sur le RC-30, il suffisait d’enregistrer une loop à la volée pour que le métronome intégré (certes très limité avec seulement 9 sons différents) détecte automatiquement le rythme, se synchronise et puisse être enclenché. Ici c’est impossible, il faudra programmer à l’avance le bpm sur la boîte à rythme avant de pouvoir s’enregistrer pour être synchro avec la batterie. Pas très grave sur la forme, cela devient rapidement peu naturel et intuitif quand on est dans une dynamique créative.
  • La fonction “clear track” est beaucoup moins pratique sur le RC10-R car elle demande de manipuler ensemble et simultanément le switch “Loop” et le switch “Rythm”. Il est donc fort probable qu’au lieu d’effacer comme prévu, vous changiez le pattern batterie sans le vouloir ou que vous lanciez l’overdub ! Sur le RC30, les 2 switchs sont dédiés au looper donc évidemment les manoeuvres avancées de ce type sont beaucoup plus fluides.

Ici, vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que je continue de considérer le Boss RC-30 comme la référence absolue en matière de looper pur et dur.

Le Boss RC-30 reste la référence absolue en matière de looper
À mon sens, le RC30 reste indétronable en matière de fluidité pour le looping

VERDICT : MATCH NUL !

J’aurais adoré pouvoir vous dire que le BOSS RC-30 s’est enfin trouvé un digne successeur avec le RC10R mais malheureusement ce n’est pas tout à fait le cas.

Certes, le nouveau boîtier de chez Boss a de très nombreux atouts :

  • looper de qualité
  • interface et visuels réellement soignés
  • boîte à rythmes ultra efficace
  • sorties modulables pour un rendu sonore de haut vol
  • synchronisation looper/boîte à rythme très simple

Si vous cherchez un looper moderne, complet et polyvalent, vous serez bluffé par les capacités du Boss RC-10R et vous allez vous régaler à jammer sur des rythmiques plus vraies que nature. Je ne peux que vous encourager à très vite découvrir cette super pédale !

Toutefois, si vous cherchez à faire un usage réellement avancé des loops et que vous voyez les 280 sons de batterie comme un gadget plutôt que comme un réel atout, alors je ne saurais que vous conseiller de privilégier le confort et l’ergonomie exemplaires du Boss RC-30 qui a encore de beaux jours devant lui.

Enfin, si vous possédez déjà le RC-30, que vous avez bien pris en considération les modifications techniques apportées au RC-10R et que vous êtes prêts à vous adapter un peu, vous devriez assez vite vous faire plaisir avec ce nouveau looper 2.0.

Ma pédagogie vous plaît et vous aide à progresser en vous éclatant sur votre guitare ? Participez au développement de GP&P et donnez-moi un coup de pouce en achetant le pack “Booster ses pentas” au prix que vous voulez !

Cet article a 3 commentaires

  1. Eric44

    Merci pour ce match très instructif!! Les deux sont de belles pedales et de bons outils..
    Je suis toujours surpris de voir que les développeurs de grosses boîtes telle que Boss sortent des produits non complètement aboutis, car il y a toujours des “défauts ” qui portant ne semblent pas si compliqué a eviter. Est ce délibéré pour que la dernière sortie laisse de la place à l’ancien modèle toujours au catalogue ou juste un manque de proximité avec les utilisateurs?

    1. Admin bar avatar
      Thibaut de GP&P

      Hello @Eric44, on voit souvent le négatif par rapport à la version précédente mais il ne faut pas oublier non plus toutes les améliorations majeures qui ont été apportées. Comme pour tout dans la vie, c’est encore et toujours une question de compromis 🙂

      1. Eric44

        Tout à fait d’accord Thibaut et il est vrai qu’ils ont fait un effort de compacité ce qui est intéressant. Les Diodes aussi sont tops, il y en a une aussi sur la RC1 et ce qui est confortable c’est que tu te repères plus facilement sur la loop. En revanche les faders et le tap tempo sont un vrai plus sur le RC 30… 😉

Laisser un commentaire