Comprendre enfin l’Harmonie

Guitar Plug & Play

miniature harmo en cours de prod

150€

Indisponible actuellement

173 guitaristes inscrits

(11 votes)

Comprendre enfin l’Harmonie

Ce contenu est protégé. Veuillez vous connecter et vous inscrire au cours pour voir son contenu !

Cet article a 15 commentaires

  1. Admin bar avatar
    thevan591@gmail.com

    Bonjour Thibaut
    J’ai une petite question pour être certain d’avoir bien compris.
    Pour harmoniser la gamme harmonique majeure de A par exemple, je pars de la tonique de la A qui devient ma fondamentale et j’applique la même recette pour trouver mes différents degrés; c’est bien ça ?
    A devient T
    B devient seconde majeure
    C dièse devient tierce majeure
    D devient 4J etc etc …

    1. Admin bar avatar
      Thibaut de GP&P

      Salut David, génial oui tu as tout pigé 👏👏👏 C’est la toute la magie de penser “recette d’intervalles” plutôt que nom de notes. Avec Walk On The Wild Side nous allons utiliser une autre gamme majeure pour justement appliquer tous ces principes.
      Si tu veux, tu peux prendre une tonique bien pénible comme F# (héhéhé !) et essayer de retrouver toi-même la gamme majeure et les 7 accords harmonisés. Si tu as bien compris le principe, cela ne devrait pas te poser de problème. Les 3 règles :
      – Il suffit d’appliquer la recette pour avoir toute ta structure, qu’importe si tu ne connais pas le nom des notes (à part celle de ton point de départ)
      – Si tu veux aller plus loin en nommant tes notes et tes accords, souviens-toi que tu ne peux pas avoir 2 fois la même note (par exemple Bb et B).
      – Il faudra te servir soit des dièses, soit des bémols mais pas des deux

      Si ça t’amuse d’essayer, tu peux créer un topic sur le forum et partager ton cheminement et tes questions ; ca fera une belle étude de cas et je t’aiderai bien sûr si tu as du mal 🙂 En tout cas bravo pour tes progrès !!!

      1. Admin bar avatar
        thevan591@gmail.com

        Slt Thibaut

        Je relève le défis !! Merci pour toutes ces précisions et pour cette formation qui franchement m’a apporté énormément.

        1. Admin bar avatar
          Thibaut de GP&P

          Génial David, vraiment génial si ça t’a aidé. Et ce n’est que le début, la suite arrive 😉

  2. Beniben95

    Salut Thibaut. Pour le moment, je suis le rythme.

    Quatre petites questions à ce stade :
    – On est bien d’accord que dans la notation que l’on retrouve sur internet, un F#m5b et un F#dim sont identiques ?
    – J’ai essayé d’appliquer ta recette pour retrouver le nom d’un accord que je jouais dans un morceau par tablature. (4e case corde de Ré, 2e case corde de Sol et 3e case corde de Si). J’en déduis jouer Fa#, La et Ré. Or, je tombe, si je suis les intervalles en partant du Fa# qui est ma note jouée la plus grave, sur tonique, tierce mineure, et sixte mineure. Après une longue analyse du manche, je crois avoir compris qu’il s’agissait d’un renversement d’accord de Ré mineur. Mais y a t’il un outil pour le trouver plus rapidement ?
    – Sur une progression d’accords issus d’une gamme majeure de Mi, j’ai bien compris que toutes les notes issues de la gamme de Mi majeur “sonneraient” bien sur une improvisation. Mais comment savoir les notes à cibler pour que le rendu soit au mieux sur les changements d’accord ? (question encore plus vraie si il y a, à un moment, un changement de tonalité dans la suite d’accords).
    – J’arrive à appliquer sur un cahier, de manière lente, les explications que tu nous donnes. Y a t’il des outils pour accélérer la réflexion lors du jeu sur la guitare ? (très compliqué pour moi à l’heure actuelle d’utiliser ces outils sur une bande son qui ne m’attends pas 😂)

    Merci d’avance pour ton retour.

    1. Admin bar avatar
      Thibaut de GP&P

      Hello Beniben, alors pour répondre à tes questions dans l’ordre :
      – oui exactement, il s’agit bien du même accord 🙂
      – difficile de te répondre sans plus de contexte. Ta réflexion est tout à fait cohérente et tu as fait un super boulot d’analyse mais attention, FA#, LA RE forme le 1er renversement de D (3M, 5J, Fd), pas de Dm dont la triade est Ré, Fa, La 🙂 En fonction du contexte, cet accord peut tout aussi bien être un D renversé qu’un F#madd6 (Fd + 3m + 6) que l’on joue sans quinte. L’appellation va surtout dépendre du mouvement harmonique qui ressort de l’enchaînement d’accords. Il n’y a pas de recette miracle pour trouver ce genre de subtilités mais là on arrive dans les hautes sphères de l’harmonie ; tu as compris toute la démarche et c’est bien là l’essentiel ; bravo !!!
      – vaste question à laquelle il est impossible de répondre de manière empirique mais voici quelques grandes lignes. La tonique sera toujours la note la plus stable de la tonalité (et donc de ton impro) ; un excellent pilier mais sans aucune surprise. La tierce et la quinte de la tonique seront également très stables et coloreront légèrement tes solos. Pour affiner, tu peux suivre la grille en t’appuyant sur les triades de chaque accord (Fd, 3 et 5 de l’accord). Tu peux aussi repérer les notes communes à 2 accords qui vont automatiquement changer de couleur avec le changement d’accord (par exemple en G, F# est à la fois 7M de G et 2M de E). Inutile de te dire que tout ça représente des années de travail 😅, tu peux donc aussi (et surtout) te fier à ton oreille pour trouver des combinaisons qui te plaisent, même si tu ne sais pas forcémment les expliquer. La musique doit garder un côté instinctif qui nous échappe un peu pour être belle, ce n’est pas bon de tout vouloir intellectualiser !
      – Pour continuer sur ma lancée, n’essaye pas de tout vouloir contrôler d’un coup ; tu n’y arriveras jamais et tu vas baisser les bras. Sois focus sur quelques points ciblés – par exemple uniquement t’entraîner à t’appuyer sur la tonique, sa tierce et sa quinte dans tes solos- et prends le temps de les apprivoiser en faisant abstraction du reste 🙂 J’espère t’avoir aidé !

      1. Beniben95

        Oui carrément, merci beaucoup.
        Je vais bosser tout ça.
        Et j’avais bien trouvé Ré majeur… Je devais pas être bien réveillé quand j’ai laissé mon commentaire lol. Merci pour ta précision d’analyse 😊

        1. Admin bar avatar
          Thibaut de GP&P

          Haha aucun problème, bravo pour le chemin parcouru et n’hésite pas si tu as d’autres questions.

  3. Lorenzo52

    Bonjour Thibault,

    Du coup, pour harmoniser une gamme mineure, on reprend les intervalles de la gamme majeure et on déplace juste la tierce de M à m, c’est bien ça ?

    1. Admin bar avatar
      Thibaut de GP&P

      Bien tenté mais malheureusement ce n’est pas aussi simple. Ta recette existe – on l’appelle la gamme mineure mélodique – mais elle ne fait pas partie du même système que ce celui que nous sommes en train d’étudier et on la rencontre très rarement (hormis en classique et en jazz). Dans ce Masterclass nous allons rester sur les standards et étudier la gamme mineure naturelle ; c’est elle qui fait office de référence et tu comprendras bientôt pourquoi 🙂

  4. Chewby2

    salut,
    ben voila j’ai compris le pourquoi du comment,
    bon pas avec les mêmes doigtés (mais on en avait parlé plus haut). Je sais pourquoi M ou m et pourquoi m5b…
    Cela dit mon prof avait harmonisé en 7ème… pour la couleur p’etre….. je sais pas….
    Par contre t’utilise toujours le mode 1 (ionien, je pense…) que tu decalles a chaque fois….
    m’attendais a les voirs dans l’ordre….
    ionien, dorien, etc…..
    mais c’est p’etre après 😅

    1. Admin bar avatar
      Thibaut de GP&P

      Super si tu as réussi à recouper toutes ces histoires de positions ! Nous allons bien sûr voir l’harmonisation en tétrades (avec les 7e) un peu plus loin ; ce sera une simple formalité maintenant que tu sais comment harmoniser une gamme 🙂
      Par contre attention, ici il n’y a pas de notion de modes. On joue dans la tonalité de Sol Majeur, pas en Ionien. La frontière entre les 2 est parfois subtile, c’est pourquoi je traiterai les modes dans un Master dédié.

  5. polo2bzh

    Question de @Beniben95 : On est bien d’accord que dans la notation que l’on retrouve sur internet, un F#m5b et un F#dim sont identiques ?
    Réponse de @ThibautdeGP&P : oui exactement, il s’agit bien du même accord .
    Ma question : euh… ? T’es sûr Thibaut ? Parce que moi j’aurais dit F#m dim, non ? Ou alors ça veut dire qu’un accord dim est toujours mineur et j’ai pas compris ça ? (à la maison il me prenne pour un extraterrestre qui parle en code maintenant que je cite les noms des accords à voix haute en essayant de les mettre en application ! lol ).

  6. Admin bar avatar
    Thibaut de GP&P

    Hello, oui exactement 🙂 Un accord diminué est en fait un empilement de tierces mineures : F, 3m (1,5T de la F), 5b (1,5T de la 3m) et 7dim pour la tétrade (1,5T de la 5b, ce qui revient à produire le son d’une 6M). C’est plus clair pour toi ? Haha oui j’imagine très bien la scène à la maison 😂

  7. polo2bzh

    C’est (presque) plus clair. J’aime pas trop cette notation qui m’est peu évidente. Je retiens que”dim” est du tout mineur… Mais si j’oublie, je déposerai sûrement la question ! 😁

Laisser un commentaire

Partagez ce cours

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin