Le syndrome de l’imposteur

C’est un fait, je suis un piètre guitariste. Je manque temps pour jouer, la vie de famille fait que… depuis des années, je me cherche des excuses. Plutôt que de jouer, je regarde des vidéos pédagogiques sur la guitare. Le point positif, c’est que j’ai un bon niveau théorique… que je suis incapable de mettre en pratique.

Je trouve toujours que mes prestations sont mauvaises. Pourquoi ? Manque de travail, probable. Barre trop haute ? Possible. Éternel insatisfait ? Oui, sans doute.

Bizarrement, je suis plutôt timide et j’ai peur de décevoir. Mais alors, que fais-je ici, qui suis-je pour conseiller et juger les autres ?

Imposteur

JE SUIS UN IMPOSTEUR !

Il ne me reste que ma bienveillance sur ce forum, et pourtant je ne me sens pas légitime.

Et puis, j’ai eu envie de reprendre mon apprentissage en main (j’expliquerai le déclic ci-dessous). J’ai pris sur moi, et j’ai posté quelques enregistrements sur le forum. Les retours positifs m’ont aidé à franchir le cap, participer au défi impro en Am, défi Red Hot… Bref, une reprise de confiance.

Mon métier fait que je passe pas mal de temps sur la route, et ayant découvert le Podcast Culture Guitare suite à l’interview de Thibault, je me suis fait l’intégralité des épisodes, ainsi que ceux de La théorie des cordes. Du coup grosse remise en question, introspection, réflexion sur mes objectifs à la guitare et comment les atteindre.

Tu vas y arriver

1 : Accepter que ce ne soit pas parfait ! 

On a un certain niveau à un instant T et nos prestations reflètent nos capacités du moment. Oui, ce n’est pas parfait, mais non, ce n’est pas nul. Pensez à vous enregistrer régulièrement, cela permet d’entendre des défauts que l’on n’entend pas lors du jeu. Puis, cela permet aussi de mesurer le chemin parcouru lorsque l’on a des moments de doutes.

2 : Éviter de se disperser, et ne pas vouloir aller trop vite.

Il faut prendre le temps de son apprentissage. J’ai retenu 3 phases :

  • La découverte : on découvre une technique.
  • La compréhension : on comprend comment la jouer.
  • L’appropriation : on est capable de l’intégrer à notre jeu.

Du coup, cela prend du temps, mais ne pas aller au bout, c’est devoir recommencer le travail lorsque l’on en aura besoin sur un autre morceau.

3 : Varier les exercices.

C’est indispensable pour pour ne pas se lasser, mais attention à ne pas se disperser.

Thibaut conseille de travailler 3 choses/morceaux à la fois maximum. C’est très bien. Pour ma part, je préfère travailler avec des morceaux, ou des riffs plutôt que des exercices, j’ai du mal si ce n’est pas musical.

  • Un morceau qui nous permet de travailler une nouvelle technique.
  • Un morceau « difficile » soit par sa longueur, sa vitesse, sa technicité générale qui nous faire sortir de  étend notre zone de confort.
  • Et un facile pour le plaisir et agrandir son répertoire.

En manque d’inspiration ? Retrouvez plein d’idées ici : Ressources

4 : Organisez vos séances, mais soyez réalistes.

Mieux vaut prévoir 30min que l’on peut tenir qu’une heure que l’on finira rarement. Si vous pouvez dépasser le temps prévu, c’est du bonus. Pensez à l’échauffement, aux pauses et à la récréation en fin de séance : impros, morceau maitrisé… Essayez également de ne pas négliger la théorie : comprendre ce que l’on joue facilite l’apprentissage. Travaillez votre oreille, essayer de retrouver des plans, riffs, reconnaitre les accords (c’est facile de vérifier avec internet).

5 : L’important, c’est de se faire plaisir.

On fait tout ça pour faire de la musique ! Jouez ! Rappelez-vous que la régularité compte plus que la quantité. Essayez de trouver d’autres musiciens avec qui jouer pour émuler votre apprentissage.

Tout le monde a débuté et avance à son rythme. N’hésitez pas à poster vos enregistrements, sonores ou vidéos. Cela permet d’avoir des avis objectifs et bienveillants, et des pistes de travail. Profitez de l’expérience et de la gentillesse des membres de Guitar Plug n Play.

Au plaisir de vous lire, vous entendre et échanger avec vous.

Franck IamShrek, modérateur du forum G&P.

Iamshrek

Guitariste dilettante, Je m'essai également un peu au clavier, à la basse et à la batterie avec mon fils. Je joue avec une Lâg Roxane et une HB ST-DG57 tribute en élec, une Lâg T100asce en acoustique, un lapsteel Sx1, 1 basse HB PB50, pédalier Zoom G5 et ampli blackstar HT1, looper RC500, anasound savage Mk1 reissue.

Cet article a 10 commentaires

  1. Eric44

    Merci Franck , c’est exactement ca, en tant que débutant je me retrouve totalement dans ta description. Je te confirme que la richesse et la bienveillance dur forum GPP sont des stimulants XXL pour les progrès en osant partager des vidéos de travail!! Merci également d’avoir regrouper toutes les ressources Pédago de Thibaut!!

    1. Admin bar avatar
      Iamshrek

      Merci Éric, on essai de maintenir cet état d’esprit sur le forum avec l’aide de tout les habitués 😃

  2. BlackSun

    Excellent texte ( et super bien présenté en plus) .
    Je pense que plus d’un s’y reconnaîtra, y a plus qu’à …!
    🙂

  3. Mortennam

    Et pourtant, tu es légitime. 😉
    On est tous là pour apprendre. On a tous le droit à l’erreur. A partir du moment où on avance humblement, qu’on accepte les conseils, les avis et qu’on cherche à prendre du plaisir et à en donner, on a rien d’un imposteur. 🙂

  4. tom1gozzi

    Super Blog ! Merci ! Comme l’a dit Thibaut, j’sais plus où? Y’a toujours plus balaise, et moi, d’ajouter, y’a toujours plus nul ! Comme moi, truffe que je suis quand je pense que j’ai commencé dans les années 70, et que je sais même pas tenir un solo ! Mais grâce au net, comme aux formations de Thibaut, et GP&P, je retrouve un engouement et ça fait du bien. Merci à tous.
    Aujourd’hui, le plus dur est de trouver le temps, et aussi de tout brancher en marchant sur les câbles pour trouver le bon son. Peut être que je devrais me payer un Mesa Boogie …

Laisser un commentaire