Mooer Cali MK3 : test et avis

Vous rêvez d’un bon gros Mesa Boogie made in USA pour envoyer du palm-mute-de-la-mort-qui-tue et devenir l’ennemi juré de vos voisins ? Je vous comprends, mais tout le monde n’a pas forcément 3000 euros à dépenser dans ce genre de bestiole… Heureusement, vous pouvez compter sur la Mooer Cali MK3 !

La série Micro preamps

Comme son nom l’indique, la série Micro Preamps de chez Mooer ne propose pas de simples pédales d’overdrive ou de distortion. Nous avons affaire à de véritables émulations des amplis les plus mythiques de l’histoire du rock. Fender, Marshall, Vox, Peavey, EVH : tout y passe !

10 pédales série originale Micro Préamps Mooer
Les 10 pédales de la série originale; il y en a bien plus aujourd’hui.

Le concept : brancher la pédale en aval du préamp de votre ampli afin de le shunter et profiter de l’émulation proposée. Clean, saturé, égalisation, gain, volume : elle fait tout comme les grands mais en format mini.

Avec la Mooer Cali MK3 (n° 8 de la série), on rentre dans le territoire du high gain avec un clonage du son Mesa Boogie, et plus particulièrement du modèle Mark III. Autant vous le dire tout de suite, cette pédale n’est pas vraiment prévue pour jouer “jeux interdits” à votre grand mère.

pédale Cali MK3 avis
Format mini très peu encombrant mais pas de place pour des piles ; alim obligatoire.

Mooer Cali MK3 : gadget ou vraie pédale ?

Pour commencer, sachez que j’étais assez sceptique en voyant la “bête” en vitrine. Elle est tellement minuscule qu’on croirait un jouet. La finition est cependant assez bluffante. Beaucoup de plastique, certes, mais très bien assemblé. L’ensemble potards/bouton led met en confiance, ainsi que le switch standard qui est à portée de pied.

Cali MK 3 pédale avis revue

Les gros doigts ne seront pas les bienvenus car l’espace pour manipuler les potards est très restreint. J’ai défini un réglage en son clean et un réglage en son saturé auxquels je n’ai plus jamais touché. Je n’ai donc pas été spécialement gêné par cette miniaturisation. Par contre si vous passez votre temps à bidouiller vos pédales, oubliez celle-ci tout de suite !

Cali Mk 3 revue test

Qui dit petit dit léger. La Mooer Cali MK3 sera difficilement exploitable sans être fermement fixée à votre pedalboard. Le moindre frôlement de pied la fera voler si elle est simplement posée au sol.

Bien brancher la pédale

La Mooer Cali MK3 est un préamp. Sa place n’est donc pas en amont de l’input de votre ampli comme une pédale ordinaire. Pensez à la brancher dans le return de votre boucle d’effet, ou éventuellement sur Aux in. Delay, reverb et autres modulations peuvent bien sûr être branchés entre la Mooer et l’ampli. Si vous n’êtes pas très au clair avec le chaînage d’effets, je vous explique tout dans cette vidéo.

La pédale dispose également d’une simulation de HP. Celle-ci n’a aucun intérêt si vous utilisez votre ampli, elle va même dénaturer le son. Par contre, cette simulation sera un super outil pour attaquer une carte son, un boîtier de DI ou une sono.

Evidemment, le rendu ne sera pas aussi qualitatif qu’avec un Torpedo Captor X de Two Notes relié à un vrai Mesa Boogie. C’est toutefois largement suffisant pour enregistrer démos et maquettes de qualité.

Le son Mesa dans un mouchoir de poche

J’ai vraiment été bluffé par la qualité sonore de cette petite bestiole. Passons sur les sons cleans et crunchs qui font le job sans véritable intérêt (manque de dynamique et de clarté sonore) pour nous attarder sur le rendu high gain. Le son est compressé, nerveux et naturellement assez creusé. La Mooer Cali MK3 a un apport indéniable sur l’ampli dont le son est littéralement transformé.

Cali Mk-3 pédale guitare avis
Quand on allume la Cali Mk-3, c’est pour son canal rouge !

On prend un pied d’enfer à envoyer des palm mutes ravageurs et des bon gros riffs en drop D ; c’est assez jouissif. On ressent très facilement la puissance que l’on attend d’une telle pédale. Elle offre également un réel équilibre dans les fréquences, permettant d’entendre distinctement chaque note même sur des accords généreux en graves.

Je précise que ce constat extrêmement positif vaut pour les micros doubles. Le résultat est beaucoup moins probant avec des simples mais c’est assez logique vu l’état d’esprit de la pédale.

Pour finir, sachez que la Cali MK-3 est un monstre pour les rythmiques type “mur du son” en tous genres (neo metal, punk californien, indus,..) mais qu’elle sera moins à l’aise pour le son lead. Si les solos mélodiques façon A Perfect Circle passent à merveille, le jeu plus technique en sweep et/ou en legato n’est pas vraiment mis à l’honneur pas l’égalisation naturelle de la pédale.

Mooer Cali MK3 : un bon choix ?

Encombrement mini, puissance maxi ; la petite Mooer en a dans les circuits ! Si vous recherchez du High Gain à budget serré, la Cali MK3 devrait faire votre bonheur et donner une puissante saveur californienne à votre ampli. À vous le mur du son.

Foncez également sur la pédale si vous avez des micros doubles et une boucle d’effet/aux in dans votre ampli. Si non, orientez vous plutôt vers une pédale de distortion standard, conçue pour être branchée en façade et dont les résultats seront plus sympas.

Enfin, si vous cherchez avant tout un super son lead, alors passez votre chemin. D’autres pédales de la gamme micro preamps seront bien plus adaptées.

Laisser un commentaire